Les Systèmes Bancaires et Bancarisation des Institutions

Le monde entier passe une période difficile causée par la pandémie du COVID-19. C’est dans ce contexte que l’Union Des Etudiants Tchadiens en Turquie Et en Chypre (UDETT&C) a lancé son projet dénommé UDETT&C ONLINE auxquels plusieurs activités (Formations, Conférences) en lignes ont été réalisés. A la date du 05/07/2020 a 22h30 heure d’Istanbul, l’UDETT&C a reçu un invité sur sa plateforme d’Instagram qui a parlé sur le Thème : Les Systèmes Bancaires et Bancarisation des Institutions.

 

Le conférencier s’appelle Mr HAMZA ADIM ABOUD détenteur de diplôme Master II en management d’organisation financière a ISACA DAKAR et Actuel gestionnaire de compte à l’agence ECOBANK DOBA.

Dans son introduction le conférencier a défini la banque comme une institution financière qui collecte d’épargne et gère de dépôt de ses clientèles et octroi des crédits aux clients actifs dans l’institution.

Il a expliqué la différence entre la banque comme une institution qui dépend d’elle-même et un établissement financier qui dépend de la banque.

Il a précisé l’avantage d’avoir un compte bancaire c’est d’abord la sécurité de votre argent et en cas de besoin d’un crédit ça ne peut pas être sans un compte bancaire.

Il a aussi parlé de l’importance d’un compte bancaire et il a également cité les différentes sortes de compte bancaire disponible au Tchad qui sont :

  • Compte Epargne
  • Compte courant
  • Compte Epargne Mineurs 
  • Compte des Entreprises.

Le système de bancarisation n’est pas beaucoup développé au Tchad. De nos jours, avec la mise en place de certaines conditions par la banque centrale dans le cadre d’exportation de l’argent, on assiste à une nouvelle ère de bancarisation financière au Tchad. Selon lui, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale a constaté que plus de 300 à 400 milliards de dollar ont été exporter sans retour, raison pour laquelle une reconfiguration du système bancaire était nécessaire.

Beaucoup d’intervenants ont posé des questions, notamment relatives aux manques des guichets ATM au Tchad. Le conférencier a fait savoir aux intervenant que le manque des guichets est lié à plusieurs facteurs :

Sécuritaires, manque de l’électricité et aussi manque de demande tandis que beaucoup des tchadiens n’utilise pas la carte magnétique.

Dans sa conclusion le conférencier a suggéré aux étudiants porteurs des projets d’envoyer leurs demandes de financement accompagné de leurs projets dans les différentes banques au Tchad. Une analyse concernant la rentabilité du projet sera fait par la banque. Si la banque trouve que leurs projets intéressants le porteur sera financé.

Pour pouvoir suivre l’intégralité de l’entretien cliquez ici

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *